Bilan Canada 2017

Coucher de Soleil Canada

 

Voilà c’est à la fois soulagée et rempli de tristesse que je vous écris cet article qui marque la fin de notre aventure canadienne. Je vais essayer de vous résumer toute cette histoire en quelques phrases.

 

Tout d’abord, il faut savoir que dans le cadre de mes études je devais partir effectuer un stage de 6 mois à l’étranger. Après de multiples recherches j’ai réussi à décrocher un poste à Montréal dans une agence de marketing web. Je n’avais jamais envisagé le Canada comme choix de pays, mais je me suis dis : pourquoi pas !

Après de longues démarches entre les billets d’avions, la convention de stage, les visas, les assurances, … Nous avons dû préparer notre déménagement. Nous avons quasiment tout stoker dans nos familles et vendu le reste.

 

L’adaptation

Le 20 février 2017 nous prenions l’avion pour rejoindre Montréal. Les premières semaines ont été assez difficiles. Il faisait extrêmement froid, la température pouvait descendre jusqu’à -30 degrés. Puis il a fallu du temps pour prendre nos marques. Des choses de la vie courante sont devenues compliquées dans un pays qui nous est inconnu. Faire les courses, prendre un forfait de téléphone, acheté des draps, ouvrir un compte en banque, comprendre le fonctionnement des transports…

 

La découverte du Canada

Après une semaine j’ai commencé mon stage dans une agence de webmarketing. Les semaines étaient donc rythmées par le travail. Cependant, tous les week-end étaient surchargés. Nous voulions profiter un maximum de notre expérience. Nous avons donc profité de tous ces jours off pour partir à plusieurs centaines de kilomètres découvrir le Québec, mais aussi la région de l’Ontario et les États Unis. Ces week-end nous ont permis de rencontrer du monde et de faire de belles découvertes. J’attendais chaque fin de semaine avec impatience pour partir loin de Montréal et profiter de nouveaux endroits.

Mes plus beaux souvenirs restent le week end moto neige- chiens de traîneaux, Le parc Oméga, les Chutes du Niagara,Boston, New York, le Mont Tremblant, …

Je vous ferai prochainement un article sur quoi faire à Montréal mais aussi depuis Montréal dans lequel je détaillerai un peu plus spécifiquement chacun de ces week-end avec mes adresses, les incontournables et des bons plans.

 

La routine

Au bout de plusieurs mois, je suis tombée dans un engrenage de routine. Du lundi au vendredi c’était métro-boulot*dodo et le week-end on partait. Sauf qu’à force de cumuler le travail et les voyages je commençais à être vraiment épuisée. Je n’avais que très peu de temps pour et me reposait très peu. L’été a également eu beaucoup de mal a point le bout de son nez (je me pose toujours la question si on peut réellement parler d’été en fait…). Le moral était donc au plus bas. La famille commençait à nous manquer énormément et puis le fait de vivre à deux H24 créer des petites tensions au sein de notre couple.

 

L’arrivée de la famille

À partir de mi-juin ça été le grand débarquement hihi =) pendant plus de deux mois nous avons eu de la famille tous les jours à la maison. On ne compte plus le nombre d’aller-retour à l’aéroport et le petit spitch d’arrivée que l’on à temps répéter. Mon dieu ce que ça faisait du bien de retrouver nos proches. D’ailleurs ils nous ravitaillaient de nos produits préférés comme du chocolat, du fromage ou encore une bonne bouteille de Champagne ! Ça vraiment été une super période qui nous a fait du bien. Les retrouvailles avec ma maman ont été magiques. On ne peut pas s’imaginer comme la distance peut-être difficile. Bon c’est vrai qu’à la fin des deux mois ont été ravis de se retrouver tous les deux et d’ avoir notre intimité. Parce que vivre à cinq dans le même appartement avec une seule chambre peut vite rendre fou.

 

La fin

Mes beaux parents sont partis mi-août. La fin est proche il nous reste désormais 15 jours à vivre à Montréal. C’est là que l’on se rend compte à quel point s’est passé vite. C’est aussi l’heure du bilan (pas celui de mon compte en banque s’il vous plait, qu’il repose en paix) et des interrogations. Il faut également commencer à préparer ses affaires, revendre tout ce que nous avions acheté pour créer notre petit cocon et fermer nos différents contrats. Ah si j’oubliais il faut également que je termine ma thèse de fin d’études ^^

 

Le bilan

Je n’ai jamais rêvé de parti en voyage au Canada, n’y même d’y vivre. Ce pays ne m’avait jamais fait envie auparavant je suis arrivée grâce à une opportunité pour mon stage.

J’ai adoré arrivé l’hiver afin de connaitre ce froid glacial et cette neige abondante (bon ok juste 1-2 mois pas plus pour mois). J’ai aussi énormément apprécié ces grandes étendues et ces espaces verts à perte de vue. La gentillesse des québécois qui est extraordinaire et leur accent / expressions que j’adore. J’ai eu plus de mal avec ce temps incertain en permanence. En effet le manque de  soleil a été très dur.

De plus, la ville de Montréal  n’a pas été mon plus gros coup de cœur. C’est une ville agréable à vivre car il y a plein d’activités à faire, il y a toujours des animations,…. Mais je pense qu’on vivrait un peu trop excentré et que mon travail m’épuisait tellement que je n’ai pas su apprécier ces différents atouts. Encore une fois ce n’est que mon avis et j’accepte totalement ceux qui adorent cette ville. Personnellement  je ne me sentais pas à ma place ici.

Je ne viendrai pas m’installer ici pour ces raisons. Le fait d’être loin de ma famille est aussi un frein.

Nous sommes heureux vers de nouveaux horizons avec beaucoup de projets en tête. Je suis tout de même un peu triste car c’est la fin d’une belle expérience.  J’ai pris mes habitudes ici, j’ai des amis et puis j’aimais nos week-end à la découverte du Canada…

Je vous laisse sur ces mots avec ce petit vlog de notre aventure au Canada qui retrace tous nos plus jolis moment ici.

 

See you soon Montéal !

 

 

 

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *